• Le compte-rendu de Tibo :

    Le printemps approche, c'est l'heure de la reprise des raids, mais avec une météo hivernale. Au programme, deux jours de course en forêt de Compiègne et près de 130 km annoncés. Alors que mon équipière habituelle Sophie s'est baladée (!!) toute la semaine sous le soleil marocain (https://www.facebook.com/Les-Petites-Suisses-Normandes-%C3%A0-La-Transmarocaine-967401250091598), je fais équipe avec Aurélie, avec qui nous partirons faire une petite escapade cet été.

    Nous apprenons la semaine précédente que la préfecture interdit toute manifestation en forêt le samedi (en raison de la chasse à courre). Le parcours de cette première journée est fortement modifié et cela se transforme en kermesse. Au programme de l'après-midi, du trail balisé (6 km), du trail balisé en relais (2 × 2 km), du trail balisé (5 km), du tir laser et heureusement un petit parcours de canoë (1,8 km), le tout entrecoupé de beaucoup de portions hors chrono, dont une liaison de 5 km à faire deux fois. Au départ, on retrouve Judi (le local de la course) qui fait équipe avec Daniel, à peine rentré de l'ARWS au Bélize (la météo n'est pas la même). 

    Le classement du raid se fait aux points. Sur chaque section, la première équipe marque 100 points, la seconde 99 points et ainsi de suite. Chaque section possède un coefficient. Les épreuves de l'après-midi comptent pour près d'un tiers du raid. On s'en doutait un peu, ce format avec autant de trails balisés (et tout plats) n'a pas trop été à notre avantage. Satisfaction sur l'épreuve canoë, où l'on prend la 3ème place à 2 secondes de la 2ème équipe, malgré 7-8 secondes bloqués derrière une équipe lors d'un pointage. Pour le tir laser, nous ne rentrerons pas dans les détails (!!), je suis toujours aussi talentueux (mais j'ai quand même réussi un tir à genou, pas du tout évident avec les mains gelées sortant du kayak). Aurélie un peu meilleure que moi, mais ce ne fut pas notre meilleure épreuve. On termine cette première partie de course avec 27 km de course à pied (+ 1,8 km en canoë) à la 8ème place au scratch (1ère équipe mixte), avec des écarts hélas déjà importants par rapport aux premiers du scratch. A l'arrivée, on retrouve Judi, alors que Daniel est rentré chez lui, blessé au mollet.

    Aventuraid EDHEC - Compiègne (60) - 17 et 18 Mars 2018      Aventuraid EDHEC - Compiègne (60) - 17 et 18 Mars 2018

    Installation de la tente, on se couvre avec beaucoup d'épaisseurs car la température se rapproche de 0° C. Le "village Aventuraid" est placé sur un terrain de rugby ; il y a juste quelques petites tentes pour s'abriter (de la pluie/neige, mais pas du vent). Pour cette première journée, il nous reste une "C.O" nocturne (limitée à 40 minutes, qui est plutôt un trail orientation) avec une règle "un peu" bizarre. Il y a 15 balises à pointer (ah oui, je n'ai pas précisé, sur ce raid, toutes les balises sont humaines, de courageux bénévoles en vert sont positionnés aux emplacements des balises), jusque là tout va bien. Sauf qu'elles ont toutes des valeurs différentes et que l'on ne connait pas leur valeur à l'avance ! La balise la moins pointée vaudra 15 points, la 2ème la moins pointée 14 points et ainsi de suite. Impossible stratégiquement de connaître le choix des autres équipes.

    Accompagné de Judi qui est autorisé à poursuivre seul le raid, nous décidons de faire une grande boucle, en espérant que tout le monde n'aille pas chercher ces balises éloignés. La seconde balise (n° 12) est mal placée (nous trouvons le bénévole sur le chemin, alors que c'était la seule qui normalement aurait dû être en dehors des grandes pistes), mais surtout le boîtier ne bipe pas vraiment (la balise sera finalement annulée alors que plein d'équipes ne l'ont pas faite, grrrr ...). A la suivante (n° 13), lorsque l'on arrive, le bénévole avec son boîtier n'est pas arrivé. Étant sûrs de l'emplacement, on repart. Il arrivera peu de temps après et les autres équipes pourront la pointer (après l'arrivée, l'orga nous assure qu'elle nous rajoutera les points, mais ce ne fut pas le cas ...). Bref, on effectue plus de 8 km pour un gain en points catastrophique (au-delà de la 30ème place !). Des équipes ayant fait moins de 5 km terminent avec davantage de points. On se doutait que ce serait la loterie, ce fut bien le cas. 

    Petit repas au milieu du terrain de rugby (heureusement il ne pleut plus), une bonne douche chaude et bivouac sur le stade. L'orga autorise finalement ceux qui le souhaitent à dormir dans un petit gymnase. Une bonne moitié fait ce choix, pas nous (pas de très bons souvenirs de nuits en gymnase sur les raids). Une nuit fraîche, mais correcte. Et le réveil avec les tentes enneigées, sympa !

    Aventuraid EDHEC - Compiègne (60) - 17 et 18 Mars 2018

    La deuxième journée de course ressemble quand même davantage à un raid, même si à chaque changement de section le chrono est arrêté. Départ échelonné en VTT, on part assez vite en forêt, ça roule bien. On rattrape rapidement toutes les équipes parties avant nous. Judi a eu le courage de revenir, pas facile lorsque l'on est hors-course, et va passer un moment avec nous. Aucune difficulté sur la section VTT en mémo, où l'on rencontre une première petite côte (le reste était tout plat). Un peu plus loin, on arrive sur une section de run & bike de 6 km. On ne traîne pas à la transition (même si c'est hors-chrono), car on commence tout juste à se réchauffer. Une belle section (les sensations sont bonnes / on fera le meilleur chrono de la section), où l'on abandonne Judi qui effectue le parcours en trail. C'est reparti ensuite pour du VTT, avec une belle bosse bien boueuse et un chemin bien pourri arrivé en haut. Judi en profite pour nous rattraper. Arrive ensuite un gros morceau, une section de trail balisé (!!) de 8 km. Un très joli parcours dans la forêt enneigée, mais où Aurélie souffre un peu (quelques traces des 36 km à pied de la veille et de sa bronchite la semaine précédente). Nous avons bien les 8 km, mais au moins deux équipes ont 7,1 km (ayant coupés, sans doute involontairement, à une intersection qui permettait de revenir vers l'arrivée), dont une montera sur le podium scratch. Gros ravito, avant de repartir pour un long moment en VTT.

    Ça roule bien, Aurélie a retrouvé la forme. Et pourtant, elle roule en basket avec ses cales automatiques (la boue et la neige ont gelé, ce qui ne permet plus de clipser les chaussures). Cette portion est assez roulante, avant de retrouver une "spéciale VTT" optionnelle très boueuse au milieu des marais. L'aller-retour pour aller chercher la V2 est pénible mais on arrive à tout passer en vélo. Un peu de piste cyclable pour aller à la V3, puis un long chemin où il faut passer à pied, avant de filer vers la fin de section. Une longue piste roulante nous amène ensuite au dernier trail de la journée. Un parcours sec de 5 km (la zone est sablonneuse), où il n'y a aucun choix d'orientation. 

    Il reste ensuite près de 9 km pour rentrer en VTT. On abandonne Judi qui a crevé, en lui laissant une chambre à air et une pompe, car Monsieur part non seulement sans équipier, mais aussi sans matos pour réparer !! Une dernière section avalée à grande vitesse pour rejoindre l'arrivée, après 70 km de course. Rangement, douche, ravitaillement et lavage vélo en attendant les résultats. 

    Nous gagnons la seconde journée au scratch (avec une trentaine de points d'avance mais surtout plus de 25 minutes d'avance au cumul des différentes sections), mais cela ne suffit pas pour monter sur le podium. Nous prenons la 4ème place au scratch, à seulement 12 points (sur 5000 environ) des deuxièmes. Nous l'emportons en mixte

    Aventuraid EDHEC - Compiègne (60) - 17 et 18 Mars 2018

    Un bon week-end de sport, dans des conditions difficiles, avec une coéquipière au top, impressionnante en VTT (nos classements sur les différents sections VTT : 2 - 2 - 4 - 1 - 1 - 1). Content d'avoir partagé un bout de chemin avec Judi, qui a su garder la motivation jusqu'au bout en étant hors course (franchement pas évident, surtout dans ces conditions). Merci aux étudiants de l'EDHEC pour cette belle orga (pas facilitée par la décision préfectorale et la météo hivernale). Un seul petit reproche, inutile de chercher des règles tordues pour une C.O, surtout quand cela fausse l'équité sportive. Pour le reste, bravo !

     

     


  • Du soleil, du dénivelé et quelques chemins techniques pour ce Trail des Collines Normandes, organisé par CAP Condé, au départ de Condé sur Noireau et tracé en direction de Pontécoulant.

    Sur le parcours de 12 km (136 classés), une seule Petite Suisse Normande au départ. Amélie G prend la 4ème place chez les féminines en 1h06'03" (53ème au scratch) et monte sur le podium en tant que 3ème senior femme. Ça devient une habitude les podiums en trail, bravo !

    Sur le parcours de 26 km et 750 m de dénivelé positif (128 classés), superbe performance de Pierre G, qui prend la 3ème place au scratch en 2h00'45'' au terme d'une belle bagarre dans les derniers kilomètres et même sur le tour de stade final. Après une première demi-heure compliquée (autour de la 27/28ème place), Thibaut R entame une belle remontée, qu'il conclut à la 11ème place en 2h11'03", après avoir repris Arnaud LL au km 21 et Antoine B des Virking Raid en toute fin de course. Arnaud LL prend la 13ème place en 2h13'30", sous la menace des crampes pendant les 10 derniers kilomètres. Thierry H arrive quant à lui en 2h46'18" ("ça ne m'avait pas semblé si difficile l'année dernière !") et prend la 76ème place au scratch et 11ème vétéran 2.

    Trail des Collines Normandes - Condé sur Noireau (14) - Samedi 10 Mars     Trail des Collines Normandes - Condé sur Noireau (14) - Samedi 10 Mars

    Trail des Collines Normandes - Condé sur Noireau (14) - Samedi 10 Mars     Trail des Collines Normandes - Condé sur Noireau (14) - Samedi 10 Mars

    Trail des Collines Normandes - Condé sur Noireau (14) - Samedi 10 Mars     Trail des Collines Normandes - Condé sur Noireau (14) - Samedi 10 Mars

     

    Trail des Collines Normandes - Condé sur Noireau (14) - Samedi 10 Mars


  • Sept Petits Suisses Normands étaient présents ce mercredi pour une reconnaissance des différents parcours de Suisse Normande Le Raid. Une météo changeante, des chemins parfois assez gras, du dénivelé, de la bonne journée ... bref, une sympathique journée de sport en Suisse Normande.

    Reconnaissance de Suisse Normande Le Raid

    Reconnaissance de Suisse Normande Le Raid

     

    Reconnaissance de Suisse Normande Le Raid 

    Reconnaissance de Suisse Normande Le Raid

    Reconnaissance de Suisse Normande Le Raid



  • Encore quelques dizaines de kilomètres pour notre P'tit Suisse Traileur Thierry.

    Il a participé ce dimanche au Trail des Képis qui proposait une distance de 31 km autour de St Lô. Le parcours était sympa avec des chemins moins boueux qu'à Moyon il y a 15 jours, pas de pluie et peu de vent. Il termine 58ème (sur 140) en 3h01'31" et 10ème vétéran (sur 28).

    Trail des Képis - Saint Lô (50) - Dimanche 4 Mars 2018