• Beaucoup de Petits Suisses Normands sur cette première édition de la Mortainaise, organisée par les Vik'Azim sur le superbe site de Mortain (Manche). Un sprint et une initiation l'après-midi, une moyenne distance en soirée, suiviz de trois raids nocturnes par équipes, seconde manche du Challenge Calvad'O Night. 

    Les résultats :

    * Sprint - 2,1 km - 130 m D+ (sur 36)

    Thibaut R : 10ème place en 16'03''

    * Raid 5 km (20 équipes)

    Arnaud H / Salomé H : 10ème place en 1h23'04'' et 8ème équipe mixte
    Sophie LB / Alice LB / Mathilde LB : 12ème
    place en 1h25'10'' et 2ème équipe féminine

    * Raid 9 km (59 équipes)

    Gaspar L / Julie C : 12ème place en 1h39'49'' et 3ème équipe mixte
    Laurent L / Thibaut A / Mathieu A : 14ème
    place en 1h41'14'' 
    Guillaume LB / Sébastien M : 17ème place en 1h43'17''
    Christophe S  / Julien B / Stéphane P : 19ème place en 1h45'50''
    Jacques F / Elsa F / Mathilde B : 20ème place en 1h46'31''

    * Raid 18 km (22 équipes)

    Jean A / Frédéric T / Thibaut R : 3ème place en 2h41'58'' (dont 20' de pénalité)
    Vincent P / Régis G / Ludovic N : 14ème place en 3h37'54''
    Denis LB / Alexandre D : 16ème en 3h48'13''

     

    Crédits photos : Vikazim

        


  • C'est reparti pour le Challenge Calvad'O Night (élargi géographiquement cette année - 7 manches au total) avec la Virée Nocturne, organisée par les Vir'King Raid. Une Virée Buissonnière (rando familiale) l'après-midi, et trois courses : Virée Cool (8 km), Virée Osée (16 km) et Virée Balaise (24 km). Pas mal de Petits Suisses Normands engagés sur les différents parcours.

    Virée Nocturne - Vire (14) - Samedi 5 novembre 2016

    Virée Nocturne - Vire (14) - Samedi 5 novembre 2016

    VIRÉE COOL (107 équipes classées)

    Laurent L / Gaspar L : 3ème place en 57'49''
    Julie C / Sophie L : 15ème place en 1h16'10'' / 1ère équipe féminine

    VIRÉE OSÉE (72 équipes classées)

    Denis LB / Guillaume LB : 14ème place en 3h13'38''
    Jacques F / Vincent P / Régis G : 18ème place en 3h18'49''
    Christophe S / Julien B / Stéphane P : 23ème place en 3h31'36''
    Samuel A (avec Arnaud A et Carole A) : 30ème place en 3h46'23'' / 4ème équipe mixte
    Sophie LB (avec Sophie B) : 38ème place en 4h11'27'' / 1ère équipe féminine

    VIRÉE BALAISE (16 équipes classées)

    Frédéric I / Thibaut R : 4ème place en 4h04'57''

     

    Le compte-rendu de Thibaut : 

    Pour cette nouvelle édition de la Virée Nocturne, je retrouve Fred, à peine rentré d'Australie où il a couru le Crocodile Trophy (course VTT par étapes) la semaine dernière). Nouveauté cette année, on part en bus jusqu'au village de La Graverie, d'où sera donné le départ de notre parcours. 16 équipes sur cette Virée Balaise, c'est peu mais hélas habituel. Le Team Ding'O s'est déplacé à deux équipes (Simon / Yves et Julien / Willy), les Viazim (Fred / Seb) sont là aussi, ainsi que les Amis de Steph et plusieurs autres équipes habituelles. Les traileurs virois sont également venus sur cette distance. 

    Nous avons quatre cartes, 2 IGN au format A4 et deux IOF au format A3 pour la partie autour de Vire. Tracé rapide, et c'est parti pour une première partie sur IGN autour de la Graverie. Un petit aller-retour à la 63, puis une grande boucle dans le sens horaire pour pointer les 15 premières balises. Une orientation fluide, un pointage efficace de Fred et une bonne stratégie nous permet de quitter en tête cette première carte et de rejoindre la neutralisation (traversée de route) avec une belle avance. La seconde carte IGN est assez courante, on peut couper pas mal de champ. Pas de souci pour la balise 43, ni la 44 (où l'on possède entre 3 et 4 minutes d'avance sur les seconds / estimation à la lueur des frontales) et on file à l'Est vers la 47. Et en arrivant sur cette balise, je me rends compte que l'on a oublié deux balises (45 et 46) non cartées, à prendre en azimut-distance à partir de la 44. On poursuit jusqu'à la balise 48 sur un mini-suivi d'itinéraire, puis retour vers la 44 pour pointer les deux balises oubliées. Un bon quart d'heure de perdu dans l'affaire ...

    C'est reparti vers le Sud, à travers champs, en direction de Vire. On décide d'aller chercher les deux balises situées à l'Est (20 et 12) en aller-retour. Retour vers l'Ouest pour enchaîner les balises 32 - 29 - 23 - 10 - 42 - 30, une zone dans laquelle on retrouve beaucoup d'équipes de la Virée Osée (16 km). Une petite boucle 39 - 34 - 41 avant de filer au Sud pour attaquer la partie urbaine. On décide de laisser la balise 25 (proche de l'arrivée) pour la fin et on rejoint la zone de la piscine, où l'on se retrouve avec plus de 200 frontales (départ de la Virée Cool 8 km). Un p'tit tour à la médiathèque, la fameuse montée dans la porte horloge (avec une photo au sommet), la zone du donjon, où on galère un peu à trouver la balise au niveau d'un rocher (toile repliée dans l'herbe), puis on file vers le Lycée Marie Curie, où nous attend l'épreuve (mauvaise) surprise. 

    Le principe est simple, on récupère une carte (chacun) avec 6 balises dans l'enceinte du lycée, dont les numéros de boîtiers ne sont pas indiqués (il y a juste des symboles pour les repérer sur la carte : étoile, nuage, coeur ...). Il faut aller sur place, identifier les numéros, puis retourner les pointer dans l'ordre croissant. On décide de se séparer pour récupérer chacun trois numéros de boîtiers.  Fred prend l'Est, moi l'Ouest. On se donne RDV au niveau de l'arrivée de cette spéciale (dont le temps sera multiplié par 2). J'arrive au point de RDV au bout d'un peu plus de 4 minutes et j'attends Fred. Je me déplace un peu vers le Nord-Est, direction de laquelle il devrait arriver. Je l'appelle, pour éventuellement le guider et gagner quelques secondes. Pas de réponse, les minutes défilent. C'est un peu stressant. Je commence à me demander s'il a bien compris le point de RDV, je retourne donc au départ de la spéciale, il n'y est pas. Retour à l'arrivée, toujours pas. Il arrive finalement au bout d'un peu plus de 13 minutes, en ayant beaucoup jardiné sur la balise "nuage". Pas de souci ensuite sur le pointage ordonné de ces 6 balises. Mais on perd 8 minutes (temps multiplié par 2 !) sur les meilleurs de notre parcours (Willy et Julien), qui ne se sont pas séparés (nettement moins rapide en théorie, mais plus sûr en pratique !). Pour l'anecdote, on a le 47ème temps (sur 78) de cette spéciale (réservées aux Virées Osée et Balaise) ! Peut beaucoup mieux faire ...

    Pour la suite, je récupère le doigt pour pointer, car Fred commence à être un peu dans le dur (oui oui, il est humain), surtout qu'il s'est fait mal sur la spéciale. On file vers le Sud-Ouest de la carte, pour une zone bien technique (et pentue). Fred commence à avoir des crampes dans cette montée escarpée. Pas de souci pour la balise 19, mais on attaque la 21 trop haut, et on se retrouve dans une zone pleine de ronces (pas cartées). Je crois que Fred n'a pas aimé (!). On réattaque plus bas et on tombe assez vite dessus. On enchaîne plus ou moins efficacement (baisse de lucidité ?) les balises suivantes (36 - 28 - 26) et on poursuit vers le Nord en direction des balises 14, 38 et 40. Un dernier passage vivifiant dans la rivière, aller-retour à la 25 et arrivée au bout de 3h42 de course et 28 km (notre aller-retour du début pour les balises oubliées nous aura coûté 2 km environ). Un temps final de 4h04 (avec la spéciale ×2), qui nous place en 4ème position, à 35 minutes du podium. Bravo aux deux équipes Ding'O et aux Vikazim Lex'O intercalés. Merci à toute l'équipe de bénévoles et aux organisateurs pour ce joli parcours varié.


  •  Après une première édition urbaine (et très sympa) en 2015 à Dinan, RDV à Saint Jacut de la Mer (22) pour cette deuxième édition maritime. Au programme, 3 courses (8 km - 12 km - 18 km) et une rando (6 km) pour découvrir cette presqu'île en version nocturne. Cette année, un déplacement en famille. Le Raid des Grands-Ducs (18 km) pour moi, le Sprint des Chouettes (8 km) pour mon frère et ma belle-soeur, la Balade au Clair de Lune (6 km) pour ma femme, mon beau-père et les trois enfants (et le porte-bébé pour le petit). 

    Nuit de l'Orientation en Pays de Dinan - St Jacut de la Mer - 22 octobre

    Beaucoup d'engagés cette année sur le grand parcours ; je retrouve notamment Julien (mon équipier de cet été sur l'Aventure Dauphinoise, et accessoirement le meilleur orienteur breton), Yannick et Raphaël du CRCO (qui courent en équipe), Ludo (La Talentueuse), Yann (DSA, Issy Absolu), le grand Vincent (Vikazim) qui fait équipe avec Vincent B (TC Val), Sylvain A (Plancoët), Sylvain G (C.O Pays de Vanne), Nicolas C (Risl'Aventure), ...

    Il y a également un autre Petit Suisse Normand engagé, il s'agit de Denis LB sur la Course des Hiboux (12 km).

    L'organisation est un peu débordée avec le grand nombre d'inscrits et le départ est retardé. Les départs s'échelonnent à partir de 20h (au lieu de 19h30). Selon les circuits, les départs ont lieu toutes les 30 secondes ou toutes les minutes. Je pars dans les derniers, une minute après Ludo. Il ne reste que les deux Vincent et Julien à partir. On commence par 5 balises en ordre libre (carte A4 au 1/5000), avant de rejoindre la balise 6. Je ne fais pas attention à une des balises et je me dis que l'on peut tourner dans le sens que l'on souhaite. Je pars donc vers l'Ouest, avant de réagir au bout d'une cinquantaine de mètres. Demi-tour, un p'tit coucou aux enfants qui attaquent leur Balade au Clair de Lune, et c'est reparti. Un petit aller-retour pour pointer la balise 34, on descend un peu plus loin sur la plage (côte Est) pour pointer une seconde balise. Retour en ville, où j'aperçois Ludo que je rattraperai un peu après la balise 47. On redescend sur la plage (côte Ouest de la presqu'île cette fois-ci) pour pointer la 38. Environ 500 mètres sur la plage (et les rochers), c'est vraiment sympa dans la nuit. Remontée jusqu'à la 50, puis petite liaison urbaine pour rejoindre la balise 6, où l'on récupère les 2ème et 3ème cartes (au format A3, 1/5000 et 1/10000). Je me retrouve avec Arthur (Rance Jogging) qui court un peu plus vite que moi.

    Jusqu'à la balise 25, nous seront en ordre imposé. Sur l'interposte 7-8, Arthur part vers l'Ouest, moi vers l'Est. On se retrouve à la balise. On fait quelques mètres de trop pour trouver l'entrée du petit chemin qui mène à la 9. On retrouve pas mal de monde dans la zone. Cette balise est bien au fond de la ravine et plusieurs équipes ont galéré. Une portion de sentiers des douaniers (ça monte et ça descend), puis on remonte vers la 10 et la 11 qui marque le début d'un papillon. On retrouve Yann, puis Julien qui nous rattrape entre la 12 et la 13 sur la plage. Lors de la montée à la 13, je tente le tout droit dans la pente, mais ça pique vraiment trop. Je perds une vingtaine de secondes sur Julien, Yann, Arthur et Sylvain G que l'on a rejoint. Ça galope pas mal devant et je sens que ça va être compliqué de revenir. Je reprendrai Sylvain au niveau de la balise 18, bien "cachée" entre les falaises. Il me reprendra un peu de temps après la 19, et surtout après la 20, où je fais une petite erreur en sortie de poste. Je retrouve finalement Yann et Sylvain à la 21 sur la plage. Je commence alors à ralentir pour anticiper la portion ordre libre (10 balises, après la 25). Je me retrouve à nouveau tout seul et je suis déjà dans la suite, ce qui me vaut un beau raté pour la 22 (j'avais déjà remonté les escaliers pour aller vers la 23). Demi-tour et pas loin de 2 minutes de perdues. La fin de l'ordre imposé se passe bien et j'ai bien en tête l'ordre pour la suite.

    Descente vers la 81 où je croise Julien, qui doit avoir une minute d'avance à ce moment. Il venait en fait de chuter et de casser sa lampe (qui s'arrêtera définitivement à la balise suivante). Je double à nouveau Yann et je prends le sentier des douaniers pour rejoindre la 72, où je double plusieurs équipes du parcours de 12 km. Remontée par le chemin, puis dans les ronces vers la 75. Je galère un peu, puis on trouve un passage avec Yann. Nous ferons le reste de cette section ordre libre ensemble. La balise 71 est située au sommet d'une tour dans un joli petit château (on croise Sylvain qui a près de 3 minutes d'avance). Il faut ramper pour passer sous la végétation près de la 73. Le retour est plus courant, on double Sylvain à la 37, puis après une traversée de route, cap plein Nord en direction d'une bouée. 1 km dans les herbus et sur le sable, pourvu que l'axe soit correct. Yann me distance un peu et on pointe cette balise 40 où l'on retrouve des concurrents d'un autre parcours. Je file vers une digue (Sud-Ouest) alors que Yann se dirige vers le Nord-Ouest. J'arriverai finalement avec une trentaine de secondes d'avance à la 41. On tente une petite coupe à travers la végétation basse, mais on galère un peu. C'est là que je perdrai (définitivement) Yann, qui a fait demi-tour. La fin est courante mais les jambes sont dures. Retour sur la plage pour les balises 43 et 44. Un dernier effort pour remonter, un petit aller-retour pour la 45 et je finis comme je peux pour rejoindre la salle des fêtes. 

    Tout est OK, je termine 2ème (sur 19) de ce Raid des Grands Ducs en 2h27h51, 4 minutes derrière Raphaël et Yannick (CRCO). Julien est déjà arrivé (mais il a laissé 18 balises suite à sa casse de frontale), tout comme Arthur qui a une balise manquante (2h36 : 2h21 + 15 min) et prend la 4ème place. Les deux Vincent en termineront en 2h35 à la 3ème place. Yann est 5ème en 2h37, suivi des deux Sylvain en 2h46 et 2h47.

    Sur la Course des Chouettes (12 km), Denis prend la 22ème place (sur 37).

    Une très belle C.O, bien variée avec des portions urbaines, le sentier des douaniers toujours physique, la plage et les rochers, et un peu de campagne sur le grand parcours. Un parcours qui a fait l'unanimité et des balises toujours bien placées. Un grand bravo à l'organisation pour le tracé. Seul petit bémol, le retard au départ (une demi-heure d'attente dehors, ça fait vraiment long quand il fait froid). 

    Tibo


  • Superbe performance d'Alexis L sur la Solitaire des Templiers, une des nombres courses du Festival des Templiers. Un parcours de 65 km et 3000 mètres de D+, en format Trail'Orientation (30 balises à pointer) et en auto-suffisance. Autre particularité, seulement 60 concurrents au départ. Un format adapté aux traileurs/orienteurs/raideurs où Alexis prend la 7ème place en 9h27. L'épreuve est remportée par un raideur (Steve L / XTTR 63), devant un orienteur (Benjamin M), suivi d'un traileur, le parrain des P'tits Suisses, Thomas Saint Girons.

    Gaëtane C était également engagée sur le Marathon des Causses (37 km / 1600 m D+). Pour une première expérience sur ce format, elle prend la 708ème place (885 classés) et 148ème féminine. Son mari Anthony prend une belle 150ème place (943 classés) sur l'Endurance Trail (100 km / 4900 m D+) en 15h35.


  • Plusieurs Petits Suisses Normands étaient engagés sur ce traditionnel raid d'orientation du mois d'octobre, organisé par l'Orientation Caennaise. Sur le parcours Elite (15 km / 360 m D+), Laurent termine à une très belle 4ème place (sur 19) en 2h13. Sur le parcours Sportif (10 km / 205 m D+), Gaspar et Julie prennent les 10ème et 11ème places en 1h36-37, tandis que Solveig et Ottilia prennent davantage leur temps et terminent en 3h27 à la 27ème place.

     

    A noter également que Fred I était engagé les 15 et 16 octobre sur le Raid Nature 46 (manche du Championnat de France) et prend une très belle 5ème place avec Jacques S (France MTBO).