• Pour cette 6ème édition de la Virée Nocturne, les Virking Raid ont réussi à attirer le soleil, ce qui n'est pas si fréquent sur les organisations ! Peu de Petits Suisses Normands cette année, mais de très bons résultats.

    Virée Balaise - 21 km (15 équipes classées)

    • Thibaut R (avec Fred P des Vikazim) : 1ère place au scratch (2h42)
    • Marine M et Grégory C : 7ème place au scratch et 1ère équipe mixte (5h41)

    Virée Osée - 14 km (60 équipes classées)

    • Mickaël LG et Florian DC : 10ème place au scratch (2h56)

    Virée Buissonnière (famille) (30 équipes)

    • Timéo R et Lydie R : 18ème de la chasse aux postes en 54'32"/ 20ème du sprint en 12'57"
    • Noé R et Thibaut R : 17ème de la chasse aux postes en 54'31" / 24ème du sprint en 14'09"

     

    Virée Nocturne - Vire (14) - Samedi 3 Novembre 2018   Virée Nocturne - Vire (14) - Samedi 3 Novembre 2018


    COMPTE-RENDU DE THIBAUT :

    Petit échauffement l'après-midi en famille. Parcours très sympa (le plus intéressant des 3 dernières éditions) avec 18 balises à pointer (3 km environ) en ordre libre en zone urbaine, petit parc et zone boisée (avec un peu de dénivelé, normal c'est Vire !). Un parcours idéal pour entraîner les enfants à orienter. En revenant, petit sprint (10 balises en ordre imposé) dans le parc autour du Musée de Vire, le tout sous le soleil. Bref, un après-midi très plaisant.

    Après un rapide briefing au gymnase de l'orient, on rejoint en convoi la zone de départ, dans le parc du Musée de Vire. Comme souvent, peu d'équipes sur le parcours long, mais beaucoup d'habitués et quelques solides orienteurs, notamment Julien et Alexandre (COBS), ainsi que Marc et Raphaël (CRCO). C'est parti ! La première balise est imposée, ensuite il faudra être un peu stratégique avec beaucoup de balises en ordre libre et quelques sections spéciales (corridor, sprint avec temps ×3, ordre imposé dans un bois, ordre imposé pour rejoindre l'arrivée). On ne traîne pas sur le lieu de départ, on regardera de plus près la carte dans les longs escaliers qui mènent à la première balise. En haut, on réfléchit un peu puis je vais pointer la balise et on redescend à la 192 et on enchaîne. Et là je me dis, c'est bizarre, ils se sont planter de boîtier en haut. Ils ont mis le boîtier 193 au lieu du 194. Fred me dit "t'as bien pointé sur la clôture ?". Je regarde la carte de près. "Eh non, j'en ai pointé une 7-8 mètres avant !". J'y retourne. On signale ça au passage aux gars du COBS (qui avaient fait la même erreur / comme de nombreuses équipes). On a évité le PM d'entrée ! On fait ensuite une boucle sur les hauteurs, puis on rejoint le passage obligatoire et on file à l'Est. Quelques choix différents de Julien et Alexandre, on est un peu devant.

    Section corridor, pas de soucis apparent (ce sera pourtant la section décisive), il suffit de suivre l'itinéraire qui serpente dans les rues et ruelles, avec un bon dénivelé). A la sortie, on file à la 178 et on décide de prendre la 177 (qui se trouve dans une zone centrale) en aller-retour. Ensuite, il faut allonger la foulée sur la partie Est de la carte, où l'on retrouve plusieurs équipes dont le COBS (qui n'a pas pris la 177). On rejoint un petit bois (nouvelle carte) où l'on se sépare car il y a deux boucles en ordre imposé que l'on ne doit pas faire dans le même ordre (selon le numéro d'équipe). Première boucle OK, petite erreur sur la 3ème balise de la seconde boucle. La suite s'enchaîne bien, Fred est vraiment propre sur l'orientation et je me charge du pointage. Nouvelle traversée du bois pour repartir, on nous annonce 2èmes. Julien et Alexandre ont été plus rapides, mais on sait qu'ils ont une balise de moins.

    Petite boucle au Sud-Ouest puis on remonte vers un camping, où a lieu la section sprint. 7 balises en ordre imposé, quelques choix pas évident avec des clôtures et une rivière. On ne voit pas sur la carte le passage à gué (cailloux indiqués mais sous un trait de liaison entre balises) et certaines équipes ont utilisé une canalisation non cartée. En repartant, on ne fait pas le meilleur choix et on fait une erreur sur l'ordre pour les balises 179, 190 et 191 (facile à dire après coup). Après le passage obligatoire, retour par les champs où Julien et Alexandre nous rattrapent. Un peu de dénivelé avant de plonger vers le bas de Vire. Grosse remontée jusqu'à la 146, avant la dernière section en ordre imposé qui mène à l'arrivée. On arrive à prendre un peu d'avance après la 2, mais je fais une erreur pour aller à la 3 (Fred qui était une vingtaine de mètres le voit, mais je suis embarqué du mauvais côté du mur, une vingtaine de secondes de perdues, Julien et Alexandre repassent devant). Ensuite, on s'accroche mais ils courent un peu plus vite. On pointe l'arrivée une petite vingtaine de secondes après eux. En temps brut (une fois les deux traversées neutralisées enlevées), on est devant pour 1 seconde !! (2h25'17" contre 2h25'18"). Mais avec le sprint ×3, ils sont 1 min 50 devant nous, sauf qu'ils n'ont pas effectué correctement le corridor (gain d'un peu plus d'une minutes) et ont manqué 2 balises à 20 minutes. On termine finalement en tête avec un peu plus de 38 minutes d'avance, mais l'écart ne reflète vraiment pas la course, qui a été intense jusqu'au bout. Marc et Raphaël (CRCO) prennent la 3ème place à 55 minutes (dont 20 minutes de pénalité pour une balise centrale oubliée).

    Pour terminer, un grand bravo aux Virking'Raid qui arrivent chaque année à nous proposer des nouveautés et de mon point de vue, c'est la plus belle des 6 éditions. Un grand merci à Fred avec qui c'est un plaisir de courir :  toujours précis sur l'orientation et une confiance mutuelle qui permet de bien se répartir les rôles selon les moments de la course.


  • Deux nouveaux adhérents des Petits Suisses Normands (mais pas novices en raid, puisqu'ils ont déjà participé à plusieurs manches nationales il y a quelques années), Grégory C et Marine M ont participé mi-octobre à la Valmotivée, un raid réputé dans le Nord, organisé autour de Villeneuve d'Ascq par l'association VALMO. 

    Ils terminent 48ème au scratch (14ème équipe mixte) sur le parcours Teknik, une course au score de 7h non-stop, avec un total de 376 points.


  • Dernière manche de l'année pour le Championnat de France des Raids 2018 - 2019 avec The Raid organisé à Vernouillet (Eure et Loir). Seulement 14 équipes de deux au départ (du jamais vu sur une manche nationale) mais une équipe de Petits Suisses Normands, avec le retour de Sophie B et Nicolas S, qui ont décidé de courir en mixte sur le Championnat de France 2019 en Vendée. 

    The Raid Chanoine - Vernouillet (28) - 20 et 21 Octobre 2018

    Ils l'emportent chez les équipes mixtes (8ème au scratch) et empochent des points précieux pour la qualification. Pas beaucoup d'orientation sur cette course, enfin plutôt de l'orientation hasardeuse sur IGN (3 balises en course à pied le samedi, dont 2 mal placées à 500 m près !!). Un bon entraînement "bourrinage" selon leurs propres termes ! Mais une météo sympa et une super ambiance dans l'équipe.


  • Traditionnelle épreuve du mois d'octobre, le Trail de la Roche d'Oëtre fêtait cette année ses dix ans, avec beaucoup de Petits Suisses Normands au départ, dont des jeunes de l'école de VTT (j'espère n'avoir oublié personne / n'hésitez pas à le signaler si c'est le cas).

    Trail de 5 km (137 classés)

    • Marius F - 5ème au scratch en 26'37" - 1er benjamin
    • Titouan A - 10ème au scratch en 27'30" - 4ème minime
    • Gaspard F - 22ème au scratch en 30'47" - 2ème poussin
    • Léo L - 31ème au scratch en 32'50" - 3ème poussin

    Trail de 10 km (332 classés)

    • Mathieu A - 29ème au scratch en 56'37" - 2ème junior
    • Gaspar L52ème  au scratch en 1h01'09" - 6ème cadet
    • Laurent L - 101ème au scratch en 1h07'43" - 9ème V2 homme 
    • Agnès A - 118ème au scratch en 1h09'39" - 4ème V1 femme

    Trail de 16 km (537 classés)

    • Sandrine F - 481ème au scratch en 2h17'42"

    Trail de 30 km (405 classés)

    • Benjamin T - 94ème au scratch en 3h02'50"
    • Jean A - 106ème au scratch en 3h06'10"

     

    Crédits photosCarine Anel.M Photographie

    Trail de la Roche d'Oëtre (61) - Dimanche 21 Octobre 2018     Trail de la Roche d'Oëtre (61) - Dimanche 21 Octobre 2018

    Trail de la Roche d'Oëtre (61) - Dimanche 21 Octobre 2018


  • Après Dinan et Saint Jacut de la Mer les années précédentes, le club de Dinan C.O organisait cette année sa Nuit de l'Orientation à Plancoët (22). Une édition particulièrement réussie, tant au niveau du nombre d'inscrits (complet) qu'au niveau de la qualité des tracés. Au programme, une rando orientation familiale (6 km - balade au clair de lune) et trois courses : le sprint des chouettes (8 km), la course des hiboux (12 km) et le raid des grands ducs (18 km). 

    Deux Petits Suisses Normands étaient au départ. Denis LB termine 2ème (avec Alexandre D) du parcours de 12 km et Thibaut R (en solo) prend également la 2ème place de celui de 18 km.

    Le compte-rendu de Tibo :

    Inscription de dernière semaine, après avoir vérifié qu'il me restait des jambes suite au Raid Nature 46. Il y a beaucoup de monde dans la zone de départ, mais nous ne sommes que 14 équipes (ou individuels) sur le raid des grands ducs, le parcours de 18 km. Je retrouve notamment Marc et Raphaël (Les Amis de Steph / CRCO) qui courent en solo aussi. 

    Les départs sont échelonnés toutes les 2 minutes, je m'élance avant dernier, juste avant Raphaël. La carte 1 est en ordre libre, la 2 en ordre imposé. Stratégie rapide à l'aller, je réfléchirai plus tard pour l'ordre des balises en ville au retour. Je décide quand même de prendre 3 balises dans le camping à l'aller (2 auraient peut-être suffi à ce moment car le contournement de clôture était un peu long). Le rythme est bon, je file en directement de la seconde carte (20 balises en ordre imposé). Je suis juste derrière Raphaël au niveau de la balise 1 (mais j'ai 3 balises de plus que lui). On se retrouve ensemble dans la descente vers la 3. On avance ensuite en dévers, au milieu des troncs couchés. Pas évident. On va un peu trop loin puis on se recale pour retrouver ce pied de petite falaise. En repartant, Raphaël se rend compte qu'il a perdu sa carte n°1. Je poursuis, il se décide à retourner au départ. L'enchaînement sur cette carte 2 se passe bien, mais les zones découvertes en jaune sur la carte ne sont pas vraiment courantes (herbe d'environ 1,50 m de hauteur). Je rattrape et double quelques équipes ou individuels partis un peu plus tôt. Cette carte est assez plaisante, il y a du dénivelé et il faut être propre en approche des postes. Après la balise 11, je me retrouve nez à nez avec un renard (à moins de 10 mètres) qui me fixe pendant un long moment et finit par partir. Encore un peu de dénivelé entre les balises 17 et 18 (et quelques ronces), puis ça redescend quasiment jusqu'à la fin de cette carte 2. 

    De retour sur la carte 1, ça remonte un peu et j'en profite pour marcher et surtout prendre le temps d'affiner la stratégie pour les balises urbaines. Le choix n'est pas du tout évident, il faudra zigzaguer un peu. Les jambes sont bonnes (ça aide) et une fois la stratégie établie, je m'y tiens à bon rythme. Dans une école, je retrouve Denis et Alexandre au pointage en haut d'un escalier. Grosse gamelle sur la route quelques minutes (surpris par la descente de trottoir en regardant la carte), une belle roulade sur l'épaule et c'est reparti. Je'aperçois Marc à côté de la balise 39. En voyant sa sortie de poste, je me dis qu'il n'a pas dû faire la zone du camping. Moi il me reste deux balises dans cette zone, dont une perchée dans un jeu pour enfant (sorte de toile d'araignée géante). Ça manquait juste d'un photographe pour nous voir escalader ! Encore quelques balises, je vérifie plusieurs fois qu'il ne me manque rien et sprint jusqu'à la salle d'arrivée. 2h04 pour un peu moins de 17 km.

    Sylvain m'annonce que personne n'est encore arrivé sur le 18 km, et il me confirme que Raphaël est repassé chercher une carte. Douche chaude (pas si fréquent !) puis  repas avec Denis, Alexandre, (le grand) Vincent des Vikazim. On voit Raphaël arriver (une heure après moi) et lorsque de la mise à jour du classement (projection sur le mur), je vois qu'il est classé premier en 2h03, juste devant moi (Marc est 3ème en 2h38). Bizarre ... On se dit alors qu'il a dû rebiper le départ en revenant chercher la carte (ce qu'il me confirme après en discutant). Pas très équitable sportivement, quand on a déjà fait 7 balises et que l'on n'a pas à réfléchir sur la stratégie de départ. Pas très grave, mais un peu frustrant sur le coup. Merci à l'orga de Dinan C.O de s'être rendu compte de cette erreur le lendemain (en analysant les horaires de départ) et qui m'a remboursé mon inscription. Sympa !

    En tout cas, j'ai vraiment apprécié le parcours. De la stratégie en ville, de l'orientation technique et du dénivelé sur la carte forêt/campagne. Bref, un parcours complet et varié. Encore bravo à Dinan C.O !