• ROC 37 - Loches (37) - 13 et 14 septembre 2014

    Deux équipes de Petits Suisses Normands étaient engagés ce week-end sur la 1ère manche du Challenge National des Raids 2014-2015. Sophie et Hélène en catégorie féminine, Thibaut associé à David (excellent traileur virois et bon vététiste également) en catégorie masculine.

    Belle course pour les filles qui prennent la 2ème place de leur catégorie (autour de la 40ème place au scratch) en ayant fait une belle 2ème journée (meilleur temps féminin).

    Moins de réussite pour Thibaut et David, qui font une très belle course (14 minutes d'avance sur les 3 équipes du podium lors l'étape du dimanche) mais prennent une pénalité très discutable de 40 minutes (voir compte-rendu de Tibo) le samedi soir. Bilan, une 11ème place au scratch à 29 minutes des premiers avec la pénalité ...

     

    Compte-rendu de Tibo :

    Retour des récits de course après 3 mois peu sportifs (ça prend du temps l'orga d'un raid !). Trois entraînements à pied et autant en VTT sur cette période, ainsi qu'un trail et deux courses VTT. Ça fait léger avant d'attaquer cette première manche du Challenge National, surtout que je fais équipe avec David, grand spécialiste du trail, et accessoirement raideur et vététiste. Donc un équipier de haut niveau. Il va plutôt falloir compter sur ma gestion de l'effort et mon expérience en raid, que sur le physique ...

    Je vais être clair tout de suite, c'est très rare sur le Challenge National (uniquement la 2ème fois sur la quinzaine de manches auxquelles j'ai participé), mais j'ai été déçu par l'organisation. Je ne suis évidemment pas objectif (peut-être de mauvaise foi ...) car on rate la victoire sur un fait de course que je ne trouve pas juste, mais hélas plusieurs concurrents partageait mon avis à la fin du raid. Je précise que je n'ai rien contre les organisateurs, qui nous avaient concocté un super raid en 2013 sans fausse note (avis partagé également par beaucoup d'équipes présentes ce week-end). Il y a évidemment plein de choses positives dans cette organisation (j'y reviendrai en détail dans ce compte-rendu) mais ce sont hélas les dysfonctionnements qui ressortent.

    Section S1 - Labyrinthe'O

    Comme l'année dernière, cette mini-section se fait tranquillement dans l'après-midi, pour déterminer l'ordre de départ de la soirée. L'année dernière, je l'avais fait en étant déconcentré par Hélène qui criait le bord (j'avais dû faire le 4ème temps). Cette année, on avait dit, concentration maximale ! Je fais une petite erreur de 2-3 secondes, puis une grosse boulette qui doit me coûter une douzaine de secondes. Bilan, 1 min 50, 16ème temps seulement. Bof bof. Mais une super perf' en comparaison de Sophie, complètement ailleurs, qui bat des records en terme de vitesse et de boulettes. Par contre, cette fois, elle a pensé à le faire dans l'ordre imposé ... 2 min 40 au final (entre 40 et 45ème).

    Section S2 - C.O IOF - 10 km

    Après avoir déposé nos VTT à quelques kilomètres de Loches, retour sur le site de départ, puis embarquement dans des bus pour rejoindre une forêt. Initialement, le départ devait se faire par vagues de 5 toutes les deux minutes (le chrono démarrant pour tout le monde à la première vague), ce qui représentait un écart de 18 minutes entre les premiers et les derniers, ce qui est énorme. Changement de la règle, départ par vagues de 10 toutes les minutes, soit 4 minutes d'cart au maximum (un peu léger sur une C.O, une solution intermédiaire aurait sans doute été préférable, même si cela nous fait gagner une minute). Bref, on part donc dans la 2ème vague.

    Nouveauté cette année, une excellente initiative, les deux doigts sport-ident par équipe (j'avoue que vu ma petite forme cette année, cela m'aurait arrangé de ne pas tout pointer, mais c'est vraiment une bonne chose pour l'équité).

    Départ très rapide, en paquet, sur une carte IOF au 1/15 000. On ne voit pas grand chose, pas vraiment de plaisir à orienter dans ces conditions (mais ce n'est jamais évident de trouver une section qui disperse un peu les équipes). Une grosse erreur sur la 4ème balise nous fait perdre le contact avec beaucoup d'équipes. Ce sera mieux ensuite, mais le rythme est vraiment élevé et je souffre. La fin de section est très courante sur la route et je suis impressionné par la vitesse de certaines équipes. On perd quelques places, mais pas d'inquiétude. 

    Section S3 - VTT'0 IOF - 15 km

    Report de 7 balises à partir d'une carte mère, plus deux balises en azimut-distance. On est assez efficace et on repart en 8ème position (aucune idée de la place à ce moment là, mais la trnasition nous a sans doute permis de grapiller 7-8 places). Lampes allumées, on part assez fort et on rejoint assez rapidement deux équipes. Le terrain est très roulant, l'orientation assez facile et on rejoint une autre équipe. Sur deux balises en aller-retour, on croise un paquet de 4 équipes. On a l'impression de leur reprendre un peu de temps, mais l'écart doit être entre 3 et 4 minutes. On poursuit sur un bon rythme et tout s'enchaîne bien. Seule la fin de section est stratégique au niveau de l'orientation, lorsque l'on arrive en ville. On prend les deux balises au Sud (218 et 211), puis on remonte chercher la dernière au Nord (210). Et arrivant sur cette balise, on croise les 4 équipes qui en repartent juste, on leur a repris pas mal de temps. Mieux encore, on s'aperçoit qu'ils repartent en direction des balises côté Sud. Donc stratégie payante (+ gros rythme en vélo), qui nous permet de rejoindre le changement de section en tête, à notre grande surprise.

    Section S4 - Trail Mémo - 3 km

    On commence par une traversée de ruisseau (dommage on avait les pieds secs), puis longue ligne droite jusqu'à la seconde carte. Pas de boîtiers à cet endroit, normal ou pas ? (pas eu d'info au briefing ou au départ de section) On poinçonne la carte de la section précédente au cas où. Grosse boulette de ma part, j'inverse départ et arrivée de cette portion mémo (extrémité de chemin pour les deux) et on part en faisant un joli 180°. Traversée d'une végétation haute (mais traversable), puis très très haute, avec des round-ballers planqués dedans. On sort finalement de cette végétation, mais pas d'extrémité de chemin. Bizarre. On fait quelques allers-retours, rien. Pas d'autre équipe non plus (on devait avoir autour de 3 minutes d'avoir au départ sur les suivants). Tant pis (ou tant mieux), on retourne à la carte précédente et on se rend compte de mon erreur. C'est reparti et pas de souci pour le reste du trail. On reprend quelques équipes mais on a perdu au moins 10 minutes et on repart dans le trafic en VTT (entre la 12ème et la 15ème position peut-être ?)

    Section S5 - VTT couloir - 6 km

    La carte est une IGN couloir. C'est un peu spécial car le couloir est parfois large et il semble qu'il y ait plusieurs itinéraires (au moins en regardant la carte, peut-être pas dans la réalité ...). Première erreur pour nous, on tourne au Nord d'un ruisseau, alors qu'il fallait passer au Sud. Après analyse de la carte, ce n'est pas évident du tout. On a quand même fait demi-tour (et perdu 4-5 places), heureusement car il y avait la première des 3 balises sauvages. On poursuit à bonne vitesse en groupe, puis on contourne le stade par l'Ouest (peut-être cela passait-il aussi par l'Est ?) et on pointe la 2ème balise (sur une barrière, bien visible, ce que l'on attend sur une section où les balises ne sont pas cartées). Pas de souci ensuite, une belle côte sur un sentier, on grapille quelques places au fur et à mesure. Dans un lotissement, on pointe une 3ème balise (on ne vérifie pas le numéro du boîtier, donné sur la feuille de route, notre seule erreur). On repart et on rate 300 mètres plus loin la 4ème balise (la 3ème n'était pas pour nous, mais se trouvait sur notre parcours). Malheureusement, cette 4ème balise était planquée dans la haie (mauvaise foi dira Sophie), côté intérieur d'un coude du chemin, en pleine nuit évidemment. On sera une quinzaine d'équipe à louper cette balise 222 (en étant pourtant passé sur le bon chemin) et pas mal d'équipes ont reconnu avoir eu de la chance de "tomber" dessus . Hélas, c'est le tournant du raid. Pour moi, les balises non cartées servent juste à vérifier que les équipes passent au bon endroit (je ne suis pas le seul à le penser), le but n'étant pas de piéger les équipes, et là c'est un peu le sentiment que j'ai eu. Dommage ... (un des organisateurs a reconnu le lendemain que la balise avait été posée comme une balise cartée et pas une sauvage) Rien à signaler sur la fin de section, très roulante, pour rejoindre la dernière C.O de la soirée.

    Section S6 - C.O IOF - 3 km / Section S7 - VTT - 1 km

    Ordre imposé pour cette C.O sur une carte IOF au 1/4000 (déjà utilisée l'année dernière à la fin du raid). 15 balises à pointer ; c'était indiqué 12 sur la feuille de route et la réponse lors du briefing n'a pas été claire. Un bon début de C.O pour nous (attaquée en 6ème position), avec plusieurs équipes dans notre sillage. Erreur sur la 4, qui doit nous faire perdre 3 bonnes minutes, puis on repart bien. Ensuite, il y a du monde partout, dans tous les sens, car la zone est vraiment petite. On ne prend pas trop de plaisir et une petite erreur sur la 10 nous coûte encore 2 minutes. Bref, on est content d'en terminer et de reprendre les VTT pour un dernier kilomètre à bloc jusqu'à la piscine.

    Section S8 - Epreuve aquatique

    Je laisse David réalisé ce petit parcours sympa et original : toboggan, nage, "radeau", lancer de ballon, escalade d'une structure pour pointer une balise. Vidage des puces et incompréhension sur la balise manquante (n° 222) du VTT. Vu les faibles écarts, on sait que les 40 minutes de pénalités ne sont pas remontables.

    On termine donc cette journée à la 23ème place à 42 min 30 des Flying Avent'Hure (Julien et Louis-Marie). On donnera tout le dimanche, mais les objectifs ne sont plus les mêmes qu'au départ. Sophie et Hélène ont trop géré cette première journée (en laissant des balises qu'elles auraient finalement pu prendre en rentrant dans les temps) et se retrouvent à la 48ème place scratch et 2ème en féminine, bien loin des filles des Flying (Vanessa et Marie) qui nous talonnent (26ème scratch).

    Section D1 - VTT'O - 12 km

    Départ dans l'ordre du classement, toutes les 30 secondes. On part donc 11 minutes après les premiers. 7 balises en ordre libre à pointer, dont 3 dans la ville de Loches. On part assez vite, pas de souci pour les deux premières, puis grosse hésitation un peu plus loin, j'ai un doute sur la route sur laquelle nous sommes (plusieurs parallèles). On se recale et on file en direction de la balise 126, sur les hauteurs, près d'un chateau d'eau. Mais la piste cartée qui y mène passe dans une propriété privée, fermée par un grand portail. On passe par un champ à côté, en compagnie de plusieurs équipes. Si on avait su, on aurait choisi l'itinéraire par le Nord. Redescente sur Loches, puis on file au Sud. Notre rythme est bon, on rattrape plusieurs équipes, mais je fais une grosse erreur entre la balise 130 et la fin de section (on se rallonge pas mal et on perd 3 minutes bêtement). On termine la section à bloc en reprenant 3 équipes dans la dernière côte.

    Section D2 - Run & Bike Mémo - 1,5 km / Section D3 - Canoë Mémo - 3,5 km

    Aucune difficulté d'orientation, on part derrière les XTTR 63 et on se rapproche un peu sur la fin, grâce à la vitesse de David à pied. On s'équipe, on mémorise les deux balises, on attache le VTT de David sur le canoë et c'est parti pour une remontée de la rivière. Le courant est relativement fort et c'est assez difficile, surtout en pagaies simples. Je réalise que certaines équipes font faire le parcours en sens inverse (sections D2, D3, D4) d'après ce que la feuille de route indique. David me dit que ce n'est pas possible que ce soit cela, je crains que si. En effet, descendre la rivière ou la remonter, ce n'est pas tout à fait la même chose, surtout dans ces conditions. On galère un peu avec nos p'tits bras, on se fait reprendre par trois équipes et on double juste l'équipe mixte d'Esprit Raid. Mais certains passages étaient vraiment très délicats et bien physiques.

    Section D4 - Run & Bike au Road-Book - 8 km

    On ressort de la section en 16ème position. La feuille de route indiquait 5 km, mais ce seront finalement 8 km que nous aurons à parcourir. Cela nous arrange, car David effectue des relais longs à vitesse très élevée, ce qui nous permet de reprendre pas mal de temps et de dépasser 4 équipes. J'hésite sur quelques intersections car certaines cases du road-book sont vraiment incomplètes, mais on ne perd pas trop de temps car on commence à croiser certaines équipes en sens inverse (qui auront le privilège de faire le canoë en descente), dont Les Chameaux, puis un peu plus loin, les filles des Flying, suivies de près par les Petites Suisses Normandes, Hélène et Sophie.

    Section D5 - C.O vue aérienne + lignes de niveau - 5 km

    5 balises sont cartées sur la vue aérienne et au dos de la carte, on a uniquement les lignes de niveau, ainsi que 2 balises supplémentaires. Je les reporte rapidement sur la vue aérienne et c'est parti. On attaque par une montée progressive à travers champ pour pointer la première balise dans l'angle d'un bois. On croise les Flying qui termine pas cette balise. Ils ont une avance confortable. La suite est descendante et les coupes nous permettent de gagner pas mal de temps. On rejoint un paquet de 4 équipes qui tournent dans le même sens que nous et on finit ensemble. Le moral est bon car on remonte bien, et la forme plutôt correcte.

    Section D6 - VTT Suivi + Road-Book - 18 km

    On attaque assez fort ce qui nous permet de reprendre encore quelques équipes. Mais on se retrouve bientôt en compagnie des équipes d'un plus petit parcours et c'est assez délicat au niveau de la concentration, pendant cette période. Pas de souci sur la partie en suivi d'itinéraire, même si je me méfie d'une balise peu visible (un peu traumatisé par la 222 de la veille !). Belle montée jusqu'à un château d'eau, d'où commence le road-book. Mauvaise communication entre nous sur les distances, et on se décale. Petite boucle puis on retrouve le chemin. Quelques équipes ont hésité comme nous, mais pas mal sont passées et on en recale d'autres. Bref, longue descente jusqu'à la balise 134, puis demi-tour. On croise pas mal d'équipes qui nous ont doublé sur cette erreur. On arrive à distancer les équipes qui nous accompagnaient mais l'écart est fait devant. La suite est roulante, peut-être même trop car on rate la balise 135 (non cartée), placée dans une descente, un peu à l'écart du chemin (un positionnement évidemment discutable). On est pourtant passé à côté, juste derrière l'équipe féminine des Tyrannos, qui l'a également ratée. 20 minutes de plus de pénalité, ce qui sera également le cas pour beaucoup d'équipes (heureusement !), dont les 9 premières au scratch ! J'étais pourtant vigilant sur cette fin de section et j'ai compris en arrivant dans le parc d'un chateau (fin du road-book) que l'on en avait encore raté une.

    Section D7 - C.O IOF - 12 km

    Sans doute le gros morceau de la journée. 19 balises en ordre imposé, les 13 premières en forêt (à l'ombre), et les suivantes en zone découverte. Les premières balises s'enchaînent bien et on rejoint l'équipe mixte d'Esprit Raid (qui oriente très bien), qui a "oublié"  de faire la C.O vue aérienne (on leur a directement donné la carte de la section 6) et qui est un peu dégoutée. L'enchaînement 5-6-7 est un peu technique, mais on s'en sort pas trop mal. Par contre, je commence à avoir un gros coup de barre. On laisse filer les Esprit Raid et l'équipe Raid Aventure Pays de Vie qui court plus vite à ce moment. Je me ravitaille bien, je gère mon rythme sur les balises suivantes et une orientation propre nous permet de recoller un peu. Je retrouve finalement mes jambes pour la fin de section. Lors du long interposte 18-19, on double deux équipes qui marchent et on rattrape les XTTR 63 sur la 19. En fin de section, nous avons comblé une bonne partie de notre retard sur la tête de course.

    Section D8 - VTT'O Shaker - 20 km

    Ce n'est pas encore la dernière section, mais c'est le dernier gros morceau du raid. On dispose de 10 morceaux de cartes IGN, disposés sur une feuille A3, tous orientés dans des directions différentes. Certains possèdent les numéros de 2 balises, d'autres d'une seule uniquement. Il faut trouver le point commun (route, lieu-dit, étang ...) entre deux extraits de carte pour faire la jonction. Bref, un truc très sympa mais pas évident. On prend le temps de tracer notre parcours (cela ne m'arrive pas souvent, mais je suis convaincu que ce sera utile), et on arrive à repartir juste avant les Azimut 72 et les Flying, pourtant arrivés avant nous (ils ont également tout tracé). Quelques équipes sont reparties un peu avant, sans tracer. L'enchaînement se fait parfaitement, l'orientation est fluide et on maintient notre rythme en VTT, ce qui nous permet de faire des écarts. On rattrape les équipes parties avant tout, qui hésitent parfois sur des interpostes. On perd un peu de temps sur l'enchaînement 5-6 à cause d'un chemin inexistant (l'option route aurait été plus payante), puis il faut porter le vélo dans un champ labouré un peu plus loin car le chemin a également disparu. On ne baisse pas de rythme et on finit cette section en tête, malgré une petite erreur en arrivant aux abords de la zone d'arrivée.

    Section D9 - C.O IOF - 1,5 km

    Après avoir déposé les vélos, 200 m à pied pour rejoindre un petit parc où a été tracé la dernière petite C.O. Pas de difficulté, je me force à courir mais ça commence à devenir difficile. En fin de section, on croise le paquet de poursuivants qui tourne en sens inverse. Encore 300 mètres en VTT et on franchit la ligne en 1ère position (malgré un départ 11 minutes après les premiers), avec environ 3 minutes sur le groupe de poursuivants. On réalise donc une très grosse journée, qui ne compense toutefois pas les 40 minutes de la veille.

    Section D10 - Tir

    Pour cette dernière section hors-chrono, je laisse David tirer (c'est plus sûr de faire tirer le plus lucide !) et réussir à gagner les deux minutes de bonus. Nickel !

    BILAN

    Malgré une condition physique limitée pour moi, on était largement dans le coup sur cette course. Et les deux balises sauvages peu visibles (et ratées pour nous) me laisse un goût amer. Mais cela fait partie des aléas du raid ... 

    En tout cas, pour une première association avec David, c'est une réussite (à l'exception du résultat mais je pense que vous l'avez déjà compris !). Vraiment impressionné par son niveau physique tout au long du raid, à pied évidemment, mais également en VTT. Certes il n'a pas les bras d'Arnaud pour le canoë, mais sa foulée est un peu plus légère :)

    Comme d'habitude, bonne ambiance tout le week-end avec les Petites Suisses Normandes, qui réalisent également une belle perf' le dimanche et qui ont vu les balises 222 et 135. En même temps, à la vitesse d'Hélène sur un VTT happy, ça laisse du temps pour observer les paysages ... et trouver les balises.