• Raid Nature 46 - Lamagdelaine (46) - 10 et 11 octobre 2015

    Retour sur le Challenge National des Raids pour Tibo qui participait au Raid Nature 46 dans le Lot avec l'équipe des Amis de Steph. Un raid en itinérance au format 2+1 le samedi et un parcours en boucle le dimanche à 3 équipiers. De très jolis parcours, une météo très agréable et une 8ème place finale.

     

    COMPTE-RENDU DE TIBO (crédits photos : Raid Nature 46) 

    Après avoir fait deux raids avec Ghislain cette année (Flying Avent'Hure et Vendée Raid O Score), je n'ai pas hésité longtemps quand il m'a proposé, avec Marc, de faire le 3ème homme dans l'équipe des Amis de Steph sur ce Raid Nature 46 2015.  Seul inconvénient, la distance pour descendre dans le Sud. On arrivera vers 1 heure du matin avec Marc (Ghislain étant descendu un peu plus tôt de ses montagnes pyrénéennes). Courte nuit et une heure de route pour rejoindre le départ à Faycelles (à côté de Figeac). 

    Pour cette première journée, la course est au format 2 + 1 (2 équipiers en course sur la section, pendant que le 3ème amène le véhicule à la transition suivante). Un format très sympa que je n'avais pas couru depuis 2 ou 3 ans. La première épreuve est stratégique, il faut se répartir les sections selon nos points forts/faibles et autres paramètres. On se met d'accord rapidement. Au départ, il y a de belles équipes, dont de très fortes équipes mixtes. Nous ne sommes que deux équipes de la moitié nord de la France, avec les Normands de Vikazim (les frères Lepailleur) associés à Hervé des Ding'O. 

    Section 1 : Trail + C.O urbaine

    Marc et Ghislain prennent le départ, ça va vite évidemment. Une grosse descente, une remontée, puis une mini C.O urbaine. Les premiers mettent une quinzaine de minutes (contre 25 annoncées pour les plus rapides), Ghislain et Marc suivent dans le paquet (en 10-12ème position). 

    Section 2 : VTT'O + VTT suivi d'itinéraire

    Nous avons d'abord une belle carte au format IOF, avec 5 balises "obligatoires" (à 30 min) et 3 balises optionelles (bonus 7 min - 7 min - 10 min). Les équipes sont assez nerveuses au départ, puis ça se calme avec le dénivelé. On décide d'aller chercher la première balise optionnelle (A), avec un itinéraire différent des équipes de tête. Notre choix et notre bonne vitesse de course nous permettra de pointer en même temps qu'elles. Cool ! Ensuite, demi-tour, on remonte le chemin et on décide de shunter la balise optionnelle B (contrairement aux autres équipes de tête). La suite se passe bien, on rejoint sans souci les balises 2 (très joli point de vue) puis 3. On réfléchit ensuite à la rentabilité de la dernière balise optionnelle, que l'on laisse tomber également. On termine sans encombre cette portion de VTT'O puis on rejoint le suivi d'itinéraire.

     

    Une belle montée au soleil, de belles descentes, on se régale et on avance. On rejoint finalement Ghislain à l'assistance en 3ème position, mais les deux équipes qui sont juste devant n'ont pris aucune balise optionnelle (bonus de 7 minutes pour nous). Derrière, les équipes sont à près de 20 minutes (alors qu'elles ont 17 minutes de bonus supplémentaires). Bien contents de cette section, la forme est là, nous sommes dans le coup (leaders virtuels, on ne le sait pas à ce moment), il fait super beau et le paysage est au top. 

    Section 3 : Roller

    Je repars avec Ghislain pour ces 14 km le long du Celé. Une route plate, idéale pour la pratique du roller, même si le revêtement est bien rugueux à certains endroits. Une mise en route un peu difficile pour Ghislain, ça va mieux ensuite. Personne devant, personne derrière. On profite des portions ombragées (à l'abri des falaises) car le soleil commence à cogner. On termine cette section à 10 minutes des Clubbers Team et 4 minutes des Vikazim/Ding'O, avec encore 19 minutes d'avance sur nos premiers poursuivants, tout roule. 

            

    Section 4 : C.O IGN / photo aérienne

    Repos pour moi, transition rapide en voiture jusqu'à Saint Sulpice (4 km). Pendant ce temps là, Ghislain et Marc attaquent une C.O bien physique et techniquement assez difficile avec deux supports simultanées (IGN et photo). Un gros raté dès le début (chemin non trouvé à la sortie du village) leur fait perdre beaucoup de temps et ils ne trouvent pas les deux premières balises (15 min + 10 min). Ils se recalent ensuite et laissent une balise optionnelle. Même si cette section me permet de me reposer (et de bien me ravitailler car je vais enchaîner toute la fin de cette première journée), c'est assez (ou plutôt très) stressant d'attendre les copains, surtout quand on voit arriver des équipes parties 20-25 minutes après nous. Les Arverne Outdoor arrivent les premiers (en ayant apparemment laissés toutes les optionnelles). Les Team2Raid ont tout ramassé, comme les Vikazim/Ding'O qui ont fait une bonne section. Les gars arrivent finalement en 8-9ème position. 

    Section 5 : Canoë

    Pour cette longue section (14 km), nous avons la possibilité de changer un équipier au bout de 8 km. Je ferai donc toute la section, avec Marc d'abord, puis Ghislain ensuite. On a la possibilité de prendre des pagaies personnelles ; c'est vraiment agréable les pagaies légères sur ces distances, même si ça racle de temps en temps sur les cailloux ! Au passage du premier barrage (longue glissière), on remplit le bateau, super. On s'arrêtera un peu plus loin car il devient vraiment difficile à manoeuvrer.

    Lors de la deuxième glissière, Marc évite de très peu la chute mais la figure était artistique. Au changement, nous sommes la première équipe à effectuer un remplacement, toutes les autres ont décidé de faire la section entière avec le même équipage.

    On maintient à peu près l'écart avec les équipes qui nous précèdent et la fin de section se passe bien, plus vite que je l'imaginais (il faut dire que l'on discute pas mal).

    Section 6 : C.O IOF - Grotte - C.O photo aérienne

    Transition rapide et c'est reparti avec Marc pour cette section d'une dizaine de kilomètres à pied. Il faut se mettre dans la carte, ça passe assez bien jusqu'à la balise 1, puis il faut contourner les falaises (à remonter). La zone est bien verte mais il faut passer. On est avec une autre équipe, ça pique mais on avance correctement. On continue à remonter jusqu'à une prairie sur le sommet et on redescend de l'autre côté jusqu'à la 2. Ensuite, je préfère assurer sur l'interposte 2-3, ce sera un bon choix car l'on distance l'équipe qui était avec nous. Pas de souci pour la 4, on laisse l'option A (pas rentable), puis on file vers la 5 où l'on rejoint et distance un peu les Vikazim. On se rapproche également tout près des Team2Raid (Benoît Peyvel / Fanny Fréchinet), ce qui est toujours encourageant quand on connait leur niveau physique et en orientation. L'interposte suivant est assez piquant, les Vikazim nous rejoignent par un chemin un peu différent. On décide d'enchaîner toutes les balises optionnelles sur la fin de section. Sur la B, on trouve rapidement le muret, puis la balise à l'extrémité. On se retrouve ensuite à trois équipes (l'équipe distancée à la balise 3 nous a rejoint), avec des choix parfois différents. Les Vikazim reprennent de l'avance à la balise C (nous sommes descendus trop bas) mais on se regroupe à la balise D. Ensuite, on décide d'assurer par un chemin, car la carte à dominante jaune (terrain dégagé) est en réalité très verte (végétation dense). Avec trois itinéraires très différents, nous pointons tous la balise E dans un intervalle de 15 secondes ! Une C.O vraiment plaisante, même si je crois que Marc en a un peu marre de la végétation qui ne correspond pas à la carte ! Pointage de la 6 puis on rejoint la partie en photo aérienne. Le début est très roulant, on fait juste une petite erreur avec de plonger vers la balise 7. On arrive en paquet à la balise 8, entrée de la grotte.

    Je laisse Marc faire ce parcours sous-terrain ; une courte pause qui me sera certainement utile avant l'enchaînement de la dernière section. Une belle grotte apparemment avec quelques passages très étroits, puis c'est reparti pour le dernier kilomètre de la section. Grosse descente, puis du plat jusqu'à l'arrivée, en compagnie des Vikazim. 

    Section 7 : VTT'O

    Une nouvelle transition rapide et c'est reparti avec Ghislain pour une trentaine de kilomètres (si l'on prend toutes les options). Comme la forme est correcte (excellente même pour Ghislain qui a juste eu froid à nous attendre), on décide de prendre un maximum d'options car le timing le permet (barrière horaire à 23h). On commence par une grosse montée, où l'on double 4 équipes. On quitte le GR pour prendre un petit sentier qui retombe sur le GR un peu plus loin. Cela nous permet de doubler quelques équipes, dont les Team2Raid qui nous rejoignent juste après. On roulera avec eux jusqu'à l'option A, où l'on retrouve aussi les Issy Absolu qui ont galéré sur la zone. Ces deux équipes laissent tomber l'option B, on décide d'y aller. De supers chemins étroits, ça roule bien, on se fait vraiment plaisir. Ok pour la balise B, belle descente, avant la remontée vers la balise C. Après analyse des temps, notre choix n'était pas rentable (on perd 2 minutes sur les Team2Raid et Issy Absolu), tant pis. Ghislain est en super forme, de mon côté je commence à faiblir un peu (dur dur d'avoir 10 ans de plus que son coéquipier !!). On avance quand même et on décide cette fois de laisser l'option D. C'est bon pour l'obligatoire 2, puis on assure l'itinéraire pour redescendre vers la 3 (on a rallongé un peu, mais il valait certainement mieux faire cela que risque de se retrouver à porter le vélo sur un chemin impraticable). Deux possibilités pour la fin, un retour direct par la route, où l'enchaînement de deux nouvelles balises optionnelles qui rapportent 35 minutes. On part pour les options en sachant qu'il va y avoir du dénivelé, et que cela risque de ne pas être rentable. Mais on est quand même là pour se faire plaisir et faire du VTT. La montée sera longue, un peu trop pour moi, je commence à bien sentir les efforts de la journée, Ghislain est très facile, il me tracte sur la dernière portion de la montée. Les Issy Absolu 1 (Johan et François) nous reprennent peu avant la balise E. Nous ne serons que deux équipes à rentabiliser la pose de ces deux balises !! Petite erreur pour les Issy Absolu, ce qui nous permet de pointer la E avant eux, alors qu'ils sont plus rapides que nous, ou plus exactement plus rapides que moi à ce moment de la course. La balise F étant en aller-retour, je commence le chemin mais laisse Ghislain faire la descente-remontée retour. Une dernière descente, rapide d'abord puis technique ensuite qui nous amène dans le village d'arrivée.

    Après analyse des temps, cette dernière boucle optionnelle nous coûte 4 minutes, par rapport à l'équipe qui termine nettement la journée en tête (Team2Raid mixte).  Nous sommes 7ème à l'issue de cette première étape, à 14 minutes de la 4ème place occupée par les Vikazim/ Ding'O. Derrière nous, Agde Raid Aventure est à 30 secondes. Rien n'est joué ! Pour l'anecdote, nous sommes l'équipe qui a ramassé le plus de balises bonus sur cette étape.

                               

    Après une bonne nuit au chaud, direction Lamagdelaine (à 1 km de notre hébergement) pour une deuxième journée où le physique sera primordiale, car les sections VTT sont entièrement balisées (60 km au total). 

    Section 1 : VTT balisé

    Le départ en masse est donné à 8h30 pour les deux parcours (les concurrents du parcours "court" de 75 km nous ont rejoint). Le début est neutralisé derrière une voiture, puis les fauves sont lâchés à l'entrée du premier chemin. Un peu de plat, puis une première montée dans les caillasses. Le cœur monte vite, mais les jambes répondent bien. Cette première portion sélective nous permet de nous placer en 5 ou 6ème position. A la faveur de montées/descentes successives, on remonte en 3-4ème position. Seule inquiétude, c'est Ghislain qui est à l'arrière de l'équipe, jamais très loin mais c'est surprenant, car c'est théoriquement le plus costaud de l'équipe. On maintient un rythme correct, mais quelques équipes nous passent progressivement. On apprend qu'il a une crevaison lente ; on continue un peu. Les Team2Raid (leader scratch et mixte) nous passent dans une montée mais on reste avec eux et une autre équipe. Les Vikazim nous rattrapent ensuite. On est finalement obligés de s'arrêter pour réparer la crevaison. Beaucoup d'équipes passent (dont les mixtes d'Arverne Outdoor, 3ème au scratch) car les écarts ne sont pas très importants. On repart, mais cela ne s'améliore pas pour Ghislain. On peine à dépasser des équipes potentiellement moins rapides. Ghislain souffre mais s'accroche.  La fin de section est terrible pour lui, surtout qu'il se retrouve en plus en hypoglycémie. Il arrive finalement à manger dans la montée raide (à pied) vers le joli village de Saint Cirq Lapopie, pendant que je pousse nos deux vélos.

     

    Section 2 : C.O mémo

    Un dernier effort dans le village, changement de chaussures puis une petite C.O mémo "patrimoine" dans le village. Pas de souci d'orientation, cela fait du bien de courir, Ghislain reprend des forces. Une vue magnifique du haut des fortifications. Saint Cirq Lapopie est un superbe petit village médiéval qui compte 13 monuments historiques (on n'a pas pris le temps de tout visiter, mais ça vaut le détour). 

    Section 3 : VTT balisé

    Une course section de liaison descendante de 3 km pour rejoindre Bouzies, point central de cette étape. 

    Section 4 : C.O IGN

    Une dizaine de kilomètres au programme avec un beau petit dénivelé au départ. On commence par une montée proche  de l'escalade, par un chemin balisé qui se prolonge encore un peu après. Ensuite, on récupère un grand chemin que l'on doit quitter pour pointer la première balise, avec une traversée à l'azimut dans une zone bien sauvage, mais cela passe assez bien (en tout cas, mieux que sur la C.O de la veille). On file ensuite en direction de la balise 2, la végétation est dense, mais on avance et on rejoint assez vite le poste en bord de falaise. Les deux balises suivantes sont optionnelles (2 × 20 minutes). On décide de laisser la 3 située tout en bas. La vue est belle mais la descente suivie d'une remontée de 200 m de dénivelé ne me semble pas rentable (elle le sera finalement, de quelques minutes, pour les équipes de tête qui iront la pointer). On file donc directement vers la balise 4, au début par un sentier qui se termine rapidement. Impossible de garder l'azimut souhaité, la végétation est très dense. On sort comme on peut pour rejoindre un  chemin de l'autre côté. Ça passe finalement et, une fois sortis, on trouve rapidement la balise. Il nous reste à redescendre vers l'arrivée en passant par la balise 5. On reconnait la zone traversée en début de section 7 le samedi soir en VTT. On retrouve un paquet de 4 équipes qui sont allés chercher la balise optionnelle 3 mais pas la 4. On fait tous des choix différents dans l'attaque de la balise 5, située au pied d'une falaise infranchissable. On arrive sur la falaise, mais suffisamment décalée pour que le contournement soit léger. En dessous, c'est la jungle, mais nous pointons la balise avant le reste du paquet, notre option était la bonne, ça fait toujours plaisir, surtout lors d'une étape comme ça où l'orientation n'a pas une place importante. On termine la descente entre les arbres, et on désescalade par une échelle installée pour l'occasion. 

    Section 5 : Canoë

    Retour au point central à Bouzies, pour une courte section canoë. J'y vais avec Marc, cela va permettre à Ghislain de se reposer quelques minutes avant le long retour en VTT. Les deux balises valent 20 minutes et sont situées de part et d'autre du point d'embarquement. On file donc en direction de la balise 1, que l'on pointe en 12 minutes aller-retour. Compte-tenu de la distance pour aller à la 2 (plus du double), on décide de la shunter et on rejoint rapidement le parc VTT. 

    Section 6 : VTT balisé

    Encore 27 km de sentiers tracés à travers le relief, c'est magnifique et il fait chaud. Les Vikazim et LIgéraid nous rejoignent rapidement (ils étaient partis juste derrière). On roule assez bien, puis on lâche un peu. Ghislain va mieux qu'à l'aller, mais ce n'est pas encore la forme des grands jours. On double régulièrement des équipes, essentiellement celles du petit parcours. On rejoint plusieurs fois les Ligéraid, car Aloïs est vraiment très mal. Beaucoup de plaisir sur ce tracé, parfois physique avec de longues montées, parfois technique entre les arbres ou dans les cailloux. Marc a toujours la forme, il est pressé d'arriver car la dernière section (retour en voiture) s'annonce longue et difficile. Malheureusement, dans une belle descente dans les cailloux, il crève par pincement. Changement de chambre à air, 4 ou 5 équipes nous doublent. On en récupèrera deux ou trois, dont les Ligéraid, dans une nouvelle grosse montée. On passe plusieurs fois au niveau de la route qui ramène à l'arrivée mais on retrouve toujours des chemins qui s'en écarte plus ou moins. Dans le dernier passage un peu technique, je déraille et perds la roue de mes équipiers qui ne s'en rendent pas compte. Deux derniers kilomètres à bloc pour revenir et on franchit la ligne d'arrivée au camping de Lamagdelaine. 

    Une douche, un bon repas et une 8ème place finale sur l'épreuve (5ème équipe masculine). L'épreuve est remportée par l'équipe mixte de Team2Raid, devant les Vikazim/Ding'O meilleurs temps de la 2ème journée et les Issy Absolu 1, auteurs également d'une belle remontée (seulement 8 minutes entre la 3ème et la 6ème place). 

    Un grand bravo aux organisateurs de ce Raid Nature 46, avec l'un des plus beaux tracés rencontrés sur un raid (et de loin le meilleur au niveau des sections VTT). Seul petit bémol, la valeur des balises optionnelles. En VTT, quasiment aucune n'était rentable, quel intérêt ? Autant je trouve intéressant d'en mettre quelques-unes qui demandent vraiment une réflexion, autant je trouve ça assez frustrant de devoir tout shunter (c'est pour ça que l'on est allé les chercher le samedi soir en VTT, en sachant à l'avance que l'on n'y gagnerai pas grand chose). Mis à part ce point qui fait débat chez les raideurs, le reste était vraiment au top. J'étais sceptique sur les sections balisées à VTT le dimanche, mais la qualité du tracé a fait oublié l'absence d'orientation (on avait eu de quoi faire la veille). 

    Et pour terminer, merci à mes coéquipiers Ghislain et Marc (club des Amis de Steph) de m'avoir proposé de faire équipe avec eux. Un super état d'esprit tout au long du week-end, une belle complémentarité sur la formule 2+1 du samedi et beaucoup de plaisirs sur les sentiers VTT du dimanche. Un grand bravo à Ghislain qui a su s'accrocher quand la forme n'était pas là le dimanche (alors que je peinais à le suivre le samedi) et à Marc pour sa régularité pendant les deux jours. Au niveau du résultat final, je pense que l'on pouvait viser plus haut, mais à ce niveau, un coup de mou physique ou sur l'orientation se paient cash, sans parler des soucis mécaniques.