• RAID DES CONQUÉRANTS - Mutrécy (14) - Dimanche 3 Juin 2012

    Quatre Petits Suisses Normands étaient présents dimanche 3 juin à Mutrécy et en forêt de Grimbosq pour la 4ème édition du Raid des Conquérants.

    Caroline était engagée sur le Raid Mathilde (40 km) avec Guillaume R.
    Pas de classement sur ce raid, mais Caro retrouve la forme après une période de blessure.

    Sophie L. était quand à elle sur le Raid Guillaume (60 km) avec Valérie, sa coéquipière habituelle.
    Elles prennent la 21ème place (sur 50 équipes) et une belle 2ème place en féminines (sur 7).

    Peu d'équipes sur le Raid Hastings (80 km), mais Arno et moi y étions. Petite forme pour moi au départ (fortes douleurs à l'oreille et à la gorge), ce qui a immédiatement réjouit Arno (!!), en manque d'entraînement avec l'organisation de Suisse Normande Le Raid. Même si le nombre d'engagés est faible (14 équipes), le niveau est dense, avec la présence de deux équipes des Amis de Steph (dont une équipe composée d'un vainqueur de chaque parcours de Suisse Normande Le Raid), Franck et Nicolas des Vikazim et les frères Miléo entre autres. Les départs sont échelonnées toutes les deux minutes selon les numéros de dossards, ce qui fait que certaines équipes ne se verront pas de la journée.

    Nous partons en 6ème position pour une épreuve de VTT'Orientation de 9 km pour rejoindre la forêt de Grimbosq. Un départ pas trop rapide car mes jambes ne répondent pas trop. On rattrape tout de même deux équipes. Pas d'erreur d'orientation, même si la lecture de carte IGN au 1/25000 n'est pas toujours évidente en forêt. Nous sommes assez surpris d'arriver au parc VTT en seconde position, ce qui signifie que deux équipes se sont un peu perdues en route (on apprendra à la fin que nous avons réalisé le meilleur temps sur cette section). Place ensuite à une C.O d'une heure maximum dans la foret de Grimbosq. Arno récupère la carte et c'est parti. Un peu de temps de perdu sur balise 1, puis la 2 s'enchaîne bien. Arno remarque alors qu'il n'y a pas de balise 3, bizarre ... Je récupère la carte peu après et aperçois dans un coin qu'il fallait reporter deux balises en azimut distance (la consigne n'avait pas été donnée au départ de la C.O). Nous faisons ce report, et coup de chance, nous sommes tout près de la balise 3. La suite s'enchaîne bien et nous rentrons en un peu plus de 52 minutes, juste derrière l'équipe 1 et juste devant les frères Miléo, pourtant parti 10 minutes après nous (ils ont réalisé la C.O en 41 minutes !!).

    5,5 km de VTT pour rejoindre un autre parc VTT, en bordure de rivière, à proximité du Pont de Brie. Nous reprenons un peu d'avance sur les deux équipes. Place à un beau Run & Bike au road-book de 11,5 km (en boucle). Il faut être très vigilant, et le VTT n'est que très rarement un atout, compte-tenu de la nature du terrain. L'équipe 1 nous distance assez nettement sur cette épreuve difficile, que nous avons apprécié. Après une épreuve de tir à l'arbalète (23 points sur 36, à cause d'une de mes trois flèches bien ratée), nous repartons en trail jusqu'à Thury-Harcourt. Le début est très roulant, tout va bien. Mais rapidement, Arno n'est pas bien, même sur le plat. De mauvais augure, compte-tenu du dénivelé important qui nous attend.  En effet, nous marcherons beaucoup sur cette section de 9,5 km et environ 300 m de dénivelé positif.  Arno retrouve quelques forces dans les deux derniers kilomètres, mais c'est moi qui ne suis pas au mieux. On atteint finalement Thury-Harcourt, avec pas mal de retard sur l'équipe 1, et avec deux équipes très proches derrière (les Amis de Steph et les frères Miléo).

    On embarque sur le canoë, on se rate un peu au premier barrage et c'est parti pour 8,5 longs kilomètres. Le cadre est magnifique mais cela manque de courant. On regrettera le manque de sécurité sur un des barrages, rempli de gros rochers. Nous descendrons finalement du bateau mais il y avait moyen de se faire mal et d'abîmer le canoë. Alors que la pluie commence à tomber, nous rattrapons et doublons pas mal d'équipes engagées sur le Raid Mathilde, qui éprouvent beaucoup de difficultés à se diriger avec des pagaies simples. Nous terminons cette section talonnés par les Amis de Steph qui nous ont repris plus de 4 minutes (en 1h10).

    RAID DES CONQUÉRANTS

    Après un court ravitaillement, je récupère la carte de VTT'Orientation, sur laquelle nous devons reporter 7 balises, avec une méthode assez peu courante. Il y a une erreur de numérotation de balise pour deux reports de poste. Je me rends alors auprès d'un organisateur. Les Amis de Steph sont là aussi et nous comprenons alors le décalage de numéros. Fin du traçage, à l'abri de la tente de la protection civile, car la pluie tombe bien. Nous apprendrons à la fin du raid que seules trois équipes auront eu à carter et à aller chercher ces deux balises, toutes les autres équipes en étant exemptées (sans pénalité !!) par l'organisation. Je reviendrais sur ce sujet plus tard. Nous partons donc quelques minutes après les Amis de Steph pour ces 20 km de VTT'O. Nous les rattrapons et dépassons à la première balise. Ils reviennent ensuite sur nous et nous ferons cette section à peu près dans le même temps, avec des choix d'itinéraires différents, en se croisant régulièrement au niveau des balises. A l'arrivée de cette VTT'O, on nous indique que l'épreuve surprise qui clotûre le raid est une spéciale VTT fléchée de 9 km pour rejoindre l'arrivée. Une section VTT assez ludique et physique, où l'on peut lâcher les freins sans avoir à se préoccuper de l'orientation. Je me suis fait plaisir, mais pas Arno, qui a pris 4 grosses gamelles, en raison de la fatigue et du manque de lucidité. Le passage de la ligne d'arrivée était donc le bienvenu. Par contre, aucune balise et aucun contrôleur sur la dernière section, ce qui peut permettre aux connaisseurs de la forêt de gagner beaucoup de temps (ce n'est pas l'état d'esprit du raid, mais cela peut arriver).

    On rend notre doigt électronique ; aucune pénalité et un temps de 7h45'29. Pour les équipes déjà arrivées, 7h55 pour l'équipe 1 et 7h17 pour les Amis de Steph. Reste à attendre l'arrivée des autres équipes. La deuxième équipe des Amis de Steph arrive, 7h46 (ouf !!) puis les Vikazim en 7h25 (impressionnant, sachant que nous ne les avons pas vu de la journée ; ils sont partis les derniers). Un peu de suspens car les frères Miléo tardent un peu, mais ce n'est pas facile de connaître les temps, comte-tenu de la neutralisation pendant l'épreuve de tir. Ils arrivent finalement avec un temps de 7h45'49. Nous conservons la 3ème place pour 20 secondes. Soulagement, avant d'apprendre que beaucoup d'équipes n'ont pas eu à carter et à aller chercher les balises 23 et 26 de la VTT'O, ce qui explique notamment l'écart si important avec l'équipe des Vikazim. La perte de temps pour carter est une chose, mais le détour pour aller chercher les balises en est une autre. Autant la balise 23 était sur le chemin, autant la 26 était dans un endroit magnifique mais assez inaccessible et le chemin qui suivait devait se faire à pied. Pour essayer de compenser cette erreur, l'organisation a décidé de neutraliser les zones autour de ces balises, ce qui est sans doute la moins mauvaise solution, mais qui n'est pas non plus satisfaisant.

    Classement rectifié (le podium ne change pas, seuls les écarts évoluent) :
           1 - Les Amis de Steph (Marc et Jean-Philippe) - temps rectifié : 6h35
           2 - Vikazim (Franck et Nicolas) - temps rectifié : 6h58
           3 - Petits Suisses Normands (Arno et Tibo) - temps rectifié : 7h05
           4 - Les frères Miléo (Julien et Simon) - temps rectifié : 7h11
           5 - Les Amis de Steph 2 (Olivier et Thierry) - temps rectifié : 7h12

    Pour conclure, cette édition du Raid des Conquérants était vraiment difficile (gros dénivelé), d'autant plus qu'Arno et moi n'avions pas la grande forme. Les parcours sont sympas, il y a beaucoup de points positifs, mais également de nombreux détails (évoqués dans le compte-rendu) qui pourraient être améliorée avec une meilleure connaissance (et pratique) des raids. Au niveau du résultat, plutôt satisfaits de notre place, même si l'on espère toujours un peu mieux ...

    Tibo


    Tags Tags : , , , ,