• Ben si.... c'est le Pérou !

    Petit CR de Maxime alias Raoul. Des voyages, des rencontres et de magnifiques descentes en kayak dans du classe IV, V excusez du peu. De splendides photos à découvrir également. On en redemande.

    Ben si.... c'est le Pérou !

    A l’automne, je suis parti naviguer au Pérou avec cinq kayakistes français. Ce pays traversé par la Cordillère des Andes qui longe la côte pacifique est un excellent terrain de jeu pour les kayakistes d’expédition. D’un coté l’océan et de l’autre, la jungle amazonienne qui couvre une bonne moitié du pays. Une grande partie des rivières coulent sur le versant Est au fond d’impressionnants canyons et terminent ainsi dans l’Amazone, plus long fleuve du monde. Au Pérou, on navigue donc sur les sources de l’Amazone !! Pour embarquer, il faut attendre la saison sèche, c’est à dire de mai à octobre pour ne pas être pris par des montées d’eau imprévues, soudaines et donc dangereuses. Généralement, à cette période, les journées sont chaudes et ensoleillées, parfaites pour le kayak ! Nous avions choisi trois parcours qui correspondaient à nos attentes (enchainer un maximum de jours sur l’eau dans du classe IV-V) : l’Apurimac, le Paucartambo et le Huallaga. Nous arriverons trop tard pour le Huallaga qui se trouve plus au Nord, région où la pluie est arrivée plus tôt que d’habitude. En revanche, les bonnes conditions se sont réunies pour descendre l’Apurimac et le Paucartambo. Voici un descriptif et les liens des albums photo des trois grandes étapes du voyage.

    PAUCARTAMBO

    Le topo nous dit que peu de groupes ont descendu cette rivière, la première descente a été réalisée en 1983. Pourtant la rivière est faite pour les kayakistes : 230km de rapides IV et V ! Embarquement à 3000m d’altitude et débarquement dans la jungle amazonienne à 400m au dessus de la mer. Soit sept jours en autonomie avec le matériel de camping, de cuisine et la nourriture dans les kayaks. A part un kayak cassé et réparé le deuxième jour, tout s’est bien déroulé, même le voyage retour… huit heures de piste dans la benne d’un camion pour rejoindre la civilisation.

    Album photo : https://www.flickr.com/photos/116571388@N08/sets/72157649227827617/

    APURIMAC

    L’Apurimac qui signifie en Quechua « la voix de dieu » est considérée comme la source principale de l’Amazone. Elle se découpe en trois sections navigables : section Tincoc, la section commerciale (rafting) et enfin l’Abyssmo. A cause de la pluie nous n’avons pas pu tout enchainer, nous avons d’abord fait 4 jours sur les deux premières sections puis quelques semaines plus tard, 4 jours sur l’Abyssmo. La section de l’Abyssmo est classée V/V+, elle se trouve dans un canyon très profond loin de tout où la seule sortie est le pont d’arrivée à 80km du départ.

    Album photo : https://www.flickr.com/photos/116571388@N08/sets/72157647318608973/

    Ben si.... c'est le Pérou !

    BOLIVIE

    Après les bras, les jambes ! Je me suis d’abord rendu à Copacabana pour me retrouver au bord du lac Titicaca, une merveille ! Après quelques randos sur les bords du lac j’ai passé deux jours sur l’Isla del Sol, une petite île au milieu d’un lac gigantesque à 3600m d’altitude… Ensuite, arrêt à La Paz, capitale la plus haute du monde entourée de nombreux 6000m puis direction Sajama, l’Alti plano par excellence. C’est un parc bien perdu près de la frontière chilienne où se trouve le plus haut sommet bolivien, peu de touristes s’attardent sur cette destination car les conditions sont rudes. Le plateau est situé à 4200m d’altitude, le soleil tape très fort toute la journée, dès qu’il se couche c’est grand froid et vent glacial, on se réchauffe comme on peut autour du feu dans la cuisine… Je me suis régalé, les randos m’ont emmené dans des décors majestueux à la rencontre d’éleveurs de Lama à l’hospitalité remarquable.

    Album photo : https://www.flickr.com/photos/116571388@N08/sets/72157649580357536/

    Tous les albums sont ici : https://www.flickr.com/photos/116571388@N08/sets/

    Pour plus de détail sur la partie kayak, vous pouvez retrouver un article de dix pages dans le dernier Canoë Kayak Magazine. Un petit film devrait arriver dans les mois à venir.

    A+

    Maxime (Raoul)